Accueil > Entreprises, emploi, économie > Accompagnement des territoires > Soutien au tourisme > Renouvellement des contrats de destination de Bordeaux et Biarritz (...)

Renouvellement des contrats de destination de Bordeaux et Biarritz destination golf

| Publié le 20 juin 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

A l’occasion du dernier comité interministériel du tourisme en date du 19 janvier 2018, deux contrats de destination situés en Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux, Biarritz destination golf), arrivés à échéance, ont été renouvelés. Au nombre de 22, ces contrats de destination ont été lancés principalement entre 2014 et 2016.

La Direction générale des entreprises (DGE) du ministère de l’économie a rappelé à cette occasion que ces contrats "visent à impliquer les acteurs touristiques publics et privés dans la définition et la mise en œuvre de véritables stratégies de destination, impliquant une meilleure structuration de l’offre et la valorisation de la diversité de l’offre touristique française, afin de conquérir de nouveaux visiteurs internationaux". La DGE confirme que le bilan des contrats de destination "est largement positif et reconnu par l’ensemble des contractants".

Lors du comité interministériel du 19 janvier, les secrétaires d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et du ministre de l’Economie ont donc signé, pour les contrats arrivés à échéance, un avenant d’une nouvelle durée de trois ans, "permettant de poursuivre la collaboration efficacement engagée". Il s’agit en l’occurrence pour la Nouvelle-Aquitaine des contrats de Bordeaux et Biarritz destination golf.

Ce renouvellement s’accompagne d’une évolution de ces contrats de destination. Lors de sa présentation, Edouard Philippe a en effet indiqué que "tous les contrats devront désormais comporter un volet investissements". C’est effectivement le cas des renouvelés. Ceux-ci mettent ainsi l’accent sur "les projets d’investissement structurants en faveur du tourisme", mais aussi sur l’innovation et le numérique. Il est également prévu qu’Atout France, cosignataire de ces avenants et dont les missions vont être élargies, poursuivra la promotion de ces destinations, notamment sur le site France.fr.

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics