Accueil > Entreprises, emploi, économie > Accompagnement des territoires > Soutien au commerce et à l’artisanat > Plus de 2M€ en faveur de l’artisanat et du commerce de proximité en (...)

Plus de 2M€ en faveur de l’artisanat et du commerce de proximité en Aquitaine

| Publié le 15 avril 2014 | Dernière mise à jour le 4 janvier 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Michel DELPUECH, préfet de la région Aquitaine, préfet de la Gironde, vient de notifier 41 décisions d’attribution de subvention au titre du Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC) pour un montant total de 2 406 346 €.

Ces subventions, octroyées par le ministère de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique, servent à financer des opérations de création, de maintien, modernisation, adaptation ou transmission des petites entreprises du commerce, de l’artisanat et des services, avec l’objectif de préserver ou développer un tissu d’entreprises de proximité . Elles répondent à un enjeu fort de préservation et de dynamisation de tous les territoires de la région Aquitaine, et en particulier des territoires ruraux ou en difficulté.

Ainsi, plus de 600 000€ ont été mobilisés au bénéfice du département de la Dordogne et plus de 560 000€ au bénéficie du Lot-et-Garonne qui sont les départements les plus touchés par le chômage dans la région. Ces départements bénéficieront d’un soutien particulier de l’Etat pour maintenir et développer leur économie de proximité, fortement créatrice d’emplois et de lien social. La Gironde, les Landes et les Pyrénées-atlantiques bénéficient quant à eux d’une aide de 450 000€, 470 000 € et 604 000 €.

Parmi les opérations soutenues par le FISAC, on retiendra notamment les aides versées à :

  • la mairie de Tauriac (33) pour l’installation d’un commerce de proximité alimentaire dans le centre-bourg ;
  • un commerçant à Montpezat d’Agenais (47) pour la réalisation de travaux de nature à développer l’offre commerciale de son magasin ;
  • un maître artisan à Uzos (64) pour le transfert de son salon de coiffure qui s’accompagnera de l’embauche d’un salarié et d’un apprenti ;
  • la mairie de Pellegrue (33) pour la restauration de la halle couverte qui accueille deux fois par semaine une vingtaine de commerçants non sédentaires et qui offre un véritable service de proximité aux habitants ;
  • un garagiste à Mazerolles (64), pour l’acquisition d’une cabine de peinture qui l’embauche d’un artisan carrossier et d’un apprenti.
  • la création à Banca au Pays Basque d’un café multiservices.

Le FISAC (Fonds d’intervention pour la sauvegarde de l’artisanat et du commerce) est un dispositif qui a fait ses preuves. Selon l’enquête réalisée chaque année par la Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services, les entreprises bénéficiaires présentent un taux de pérennité à 3 ans et 5 ans très élevé, respectivement à 93 % et 89,5 %.

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics