Accueil > Entreprises, emploi, économie > Accompagnement des territoires > Soutien au commerce et à l’artisanat > Label « Entreprise du Patrimoine Vivant » (EPV) en Nouvelle-Aquitaine : 144 (...)

Label « Entreprise du Patrimoine Vivant » (EPV) en Nouvelle-Aquitaine : 144 entreprises labellisées.

| Publié le 19 mars 2018 | Dernière mise à jour le 22 mars 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Attribué pour une durée de cinq ans (renouvelable) par le ministre de l’Economie et des Finances, le label EPV récompense des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence, qui se caractérisent par une histoire et un patrimoine parfois séculaires, des capacités d’innovation et des savoir-faire rares qui ont contribué à asseoir leur notoriété dans le tissu entrepreneurial français.

Mis en place en 2006, le label d’Etat « Entreprise du Patrimoine Vivant » a été accordé à des entreprises régionales qui relèvent pour 52 % d’entre elles de l’artisanat, pour 35 % de l’industrie et pour 13 % d’une double inscription (inscrits au répertoire des métiers et au registre du commerce).

En Nouvelle-Aquitaine, les 144 entreprises labellisées représentent 4 763 emplois.
Une grande majorité d’entre elles ont un effectif de moins de 50.

Pour déposer un dossier

L’entreprise adresse un dossier de candidature, disponible sur Internet, à l’Institut supérieur des métiers, qui instruit la demande avec les Direccte, les chambres consulaires et, pour les dossiers relevant des métiers d’art, à l’INMA, l’Institut national des métiers d’art.

Après instruction, chaque dossier est soumis à une commission nationale de labellisation composée notamment de représentants des secteurs de l’industrie et du commerce, dont certains ont obtenu le label EPV. S’appuyant sur les recommandations de cette commission, le ministre de l’économie décide d’accorder ou non ce label, pour une période de cinq ans renouvelable. Les entreprises doivent solliciter un renouvellement pour continuer à arborer ce label.

Des avantages pour soutenir les entreprises détentrices du label :

  • Une majoration du crédit d’impôt apprentissage est accordée pour faciliter la transmission des savoir-faire (2 200 € au lieu de 1 600 €).
  • L’innovation est aussi encouragée : 15 % des dépenses liées à la création font l’objet d’un crédit d’impôt.
  • Enfin, un accompagnement à l’international, en liaison avec Ubifrance, peut être activé sachant que 70 % des EPV sont présentes à l’export.

Pour en savoir plus sur les critères d’éligibilité, connaître les entreprises labellisées et télécharger le dossier de candidature : http://www.patrimoine-vivant.com/fr/how-to-apply

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics