+ services en département
 
 
 
 
 
Accueil > Concurrence et consommation > Consommation > Installation des détecteurs de fumée, gare aux arnaques

Installation des détecteurs de fumée, gare aux arnaques

| Publié le 17 février 2015 | Dernière mise à jour le 4 janvier 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La loi ALUR, publiée au Journal Officiel en date du 26 mars 2014 modifie la loi n°2010-238 du 9 mars 2010, visant à rendre obligatoire l’installation de détecteurs autonomes avertisseurs de fumée (DAAF) dans tous les lieux d’habitation avant le 8 mars 2015, et clarifie les obligations de chacun des intervenants.

Attention au démarchage abusif : il n’existe ni installateur mandaté ou agréé par l’État ni de diplôme d’installateur reconnu par l’État .

L’installation est particulièrement simple : 2 vis à fixer au plafond ou à la rigueur au mur à 30 cm maxi du plafond, à proximité des chambres à coucher.

Certains professionnels peu scrupuleux exerçant leur activité sur le marché de la commercialisation de DAAF ne respectent pas les règles de base du démarchage à domicile et usent de pratiques commerciales trompeuses pour vendre un pack produit/ services comprenant le dispositif, son installation et son entretien. Il est donc conseillé aux consommateurs qui seraient démarchés dans le cadre de l’obligation d’installer un DAAF de se donner un délai de réflexion permettant de se renseigner correctement sur la règlementation et les prix pratiqués pour l’achat d’un dispositif

Tout ce qu’il faut savoir sur les DAAF et leur installation

Dossier de presse DAAF
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics