Accueil > Entreprises, emploi, économie > Fonds social européen > Programmation FSE 2014 - 2020 > Fonds Social Européen en France : 6,027 milliards d’euros au titre de la (...)

Fonds Social Européen en France : 6,027 milliards d’euros au titre de la programmation 2014-2020

| Publié le 7 décembre 2014 | Dernière mise à jour le 12 avril 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La Commission européenne a adopté le 10 octobre dernier le programme opérationnel national français « Emploi et Inclusion » du Fonds social européen (FSE) en France métropolitaine pour la période 2014-2020.

 

Le Fonds social européen (FSE) joue un rôle essentiel dans le soutien aux investissements des États membres dans le capital humain et, par conséquent, dans le renforcement de la compétitivité de l’économie européenne. Chaque année, le FSE vient en aide à plus de 15 millions de citoyens européens en améliorant leurs compétences, en facilitant leur intégration sur le marché du travail, en luttant contre l’exclusion sociale et la pauvreté et en renforçant l’efficacité des administrations publiques.

Programmation 2014-2020 : 6,027 milliards d’euros de FSE pour la France
La totalité des ressources du FSE destinées à la France s’élève à 6,027 milliards d’euros, y compris les 310 millions d’euros du FSE cofinançant le programme au titre de l’initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ).
Le programme national est doté de 2,893 milliards d’euros du FSE en vue de soutenir l’emploi, la formation professionnelle, l’inclusion sociale et la lutte contre le décrochage scolaire. Ce programme national métropolitain est complété par vingt-deux programmes régionaux en métropole et huit dans les départements et régions d’outre-mer, auxquels le FSE contribuera à hauteur de 2,883 milliards d’euros.

Un programme national réparti entre trois axes prioritaires
La dotation du FSE pour la France métropolitaine sera répartie entre les trois priorités suivantes :
• Axe 1 : Accompagner vers l’emploi les demandeurs d’emploi et les inactifs, soutenir les mobilités professionnelles et développer l’entrepreneuriat :
454 millions d’euros sont consacrés à accompagner les chômeurs et les inactifs, y compris les jeunes chômeurs et les jeunes les plus éloignés du marché du travail (les ’NEETs’), à soutenir la mobilité professionnelle, à développer l’entrepreneuriat et à prévenir le décrochage scolaire.

• Axe 2 : Anticiper les mutations et sécuriser les parcours professionnels
707 millions d’euros sont consacrés à anticiper les mutations et sécuriser les parcours professionnels à travers la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), la formation des travailleurs les moins qualifiés, des femmes et des seniors, la formation des salariés licenciés économiques, la mobilisation des entreprises pour le développement de l’égalité salariale et professionnelle.
• Axe 3 : Lutter contre la pauvreté et promouvoir l’inclusion
1,634 milliard d’euros, soit plus de la moitié de la dotation FSE du programme opérationnel, est consacré à la lutte contre la pauvreté et la promotion de l’inclusion. Ces crédits seront pour l’essentiel mis en œuvre par l’intermédiaire des collectivités territoriales, en particulier les départements et les structures intercommunales.

En savoir plus :

Illustration : European flag on metal scaffolding background - Crédit Photo : EC - Audiovisual Service - Europa.ue

--
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics