+ services en département
 
 
 
 
 
Accueil > Travail et relations sociales > Santé et sécurité au travail > Prévention des risques > Exemple d’appui aux TPE-PME : l’accompagnement des référents sante-sécurité (...)

Exemple d’appui aux TPE-PME : l’accompagnement des référents sante-sécurité dans les structures d’insertion par l’activité économique

| Publié le 14 septembre 2017 | Dernière mise à jour le 18 septembre 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La loi de réforme de la médecine du travail du 20 juillet 2011 a introduit un nouvel intervenant pour aider l’employeur dans ses activités de protection et de prévention des risques professionnels : le référent santé sécurité. Tous les employeurs sont maintenant tenus de désigner un référent santé sécurité, quels que soient l’effectif et l’activité de l’entreprise.
Promouvoir et renforcer le rôle des personnes compétentes en santé sécurité dans les PME-TPE constitue une des priorités du plan santé au travail 2016-2020.

Une étape d’identification des besoins

Dans ce contexte la Direccte a réalisé une matinée prévention le 18 mai 2017 auprès des structures de l’insertion par l’activité économique (SIAE) du département de la Haute-Vienne, en collaboration avec la CARSAT et l’AIST 87 (service de santé au travail interentreprises).
Les échanges ont permis de confirmer le besoin d’accompagnement à la mise en place des référents santé sécurité dans ces structures, qui sont en majorité des TPE et qui encadrent un public rencontrant des difficultés particulières d’emploi.

Mise en œuvre d’une action de professionnalisation des référents

Suite à ce constat, l’ingénieure de prévention de la DIRECCTE en lien avec le service chargé de l’insertion par l’activité économique de l’unité départementale de la Haute-Vienne a construit une action de professionnalisation des référents en santé-sécurité dans les SIAE.
La Direccte a mobilisé des financements qui ont abouti, suite à un appel à projets, à la désignation d’un prestataire.
Dix structures du champ de l’IAE s’investissent dans la démarche, dix référents vont donc être concernés.
L’action va comporter une formation collective de trois jours (3 séquences d’une journée) puis un accompagnement de chaque référent dans son entreprise durant une demi-journée.
Cette action illustre l’appui que peut apporter la Direccte aux TPE mais aussi l’intérêt d’un travail mené conjointement par des agents relevant des champs Travail et Emploi de la Direccte.

Crédit photo - Getty Images/iStockphoto

--

->Articles du même thème :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics