Accueil > Entreprises, emploi, économie > Accompagnement des entreprises > International > Evolution du commerce extérieur du Poitou-Charentes en 2014

Evolution du commerce extérieur du Poitou-Charentes en 2014

| Publié le 27 février 2015 | Dernière mise à jour le 17 décembre 2015
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Evolution du commerce extérieur du Poitou-Charentes en 2014

  • 1. En 2014, la région Poitou-Charentes revient à son niveau d’échanges de 2011

En 2014, les exportations régionales chutent de 8 points, en raison d’une baisse des livraisons agricoles (-16% pour les céréales) et agro-alimentaires (-10% pour les boissons), pour atteindre 6,9 Mds €. La baisse des importations (-6% pour 6 Mds€) est largement imputable à celle des achats d’hydrocarbures (-11%).

Le Poitou-Charentes se maintient à la 17ème place des régions françaises pour les ventes à l’étranger, devant l’Auvergne, le Languedoc-Roussillon, la Basse-Normandie, le Limousin et la Corse, et à la 19ème pour les achats.

Le solde commercial dégage en 2014 un excédent de 0,9 Mds €, en baisse de 25% sur 2013, plaçant néanmoins le Poitou-Charentes au 5ème rang national, devant la Bourgogne.

Avec 12,9 Mds € d’échanges commerciaux en 2014, la région retrouve le niveau atteint en 2011 (12,6 Mds €).

La Charente demeure le premier département exportateur (37% des exportations), suivie par la Charente-Maritime (26%), la Vienne (20%) et les Deux-Sèvres (17%). Au plan géographique, l’Union européenne reste le premier partenaire économique de la région (près de la moitié des échanges), devant l’Asie-Océanie (15%) et l’Amérique du nord (14%).

Enfin, les exportations sont pour 58% réalisées par des entreprises dont le siège social est en région (4013 M€) et 42% hors région (2864 M€). A l’inverse, les entreprises dont le siège social est en région ont exporté pour 734 M€ (soit 11% des exportations) à partir d’autres régions (Aquitaine, voire Pays de Loire).

Les exportations régionales représentent toujours 1,7% du total national, et les importations 1,2%, alors que le poids économique du Poitou-Charentes dans le PIB de la métropole est proche de 2,2%.

  • 2. Perspectives dans le cadre de la nouvelle configuration régionale La nouvelle région qui rassemblera l’Aquitaine, le Poitou-Charentes et le Limousin figure en 2014 sur le podium national de l’export dans quatre secteurs :

a) la filière bois et articles en bois, où la nouvelle configuration régionale lui confère la première place, avec une part de marché nationale de 28% dans les exportations (564 M€), et de 16% dans les importations (536 M€), devant l’ensemble Champagne-Ardenne, Alsace, Lorraine (420 M€ d’export et une part de 21,4%), et la Bourgogne et Franche-Comté (334 M€ et 17%) ;

b) les produits de la culture et de l’élevage, où elle figure à la 1ère place avec une part à l’exportation de 16,7% (2,3 Mds €), devant Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées (2,1 Mds € et 15,2%) et la Normandie (1,8 Mds € et 13,8%) ;

c) les boissons, où elle se classe 2ème, avec une part dans les exportations nationales de 28,7% (3,87 Mds €), très près de l’ensemble Champagne-Ardenne, Alsace, Lorraine (3,92 Mds € et 29,1%), loin devant l’ensemble Bourgogne et Franche-Comté (7,9%) et Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées (7,1%) ;

d) enfin, la filière viande, où elle est au 3ème rang avec une part de 13,3% des exportations (605 M€), derrière les Pays de la Loire (18%) et la Bretagne (33,6%).
_
Source : Douanes

--

->Articles du même thème :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics