+ services en département
 
 
 
 
 
Accueil > Travail et relations sociales > Egalité professionnelle > Egalité professionnelle en Lot-et-Garonne

Egalité professionnelle en Lot-et-Garonne

| Publié le 5 novembre 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En début d’année 2018, les services de l’UD 47 de la Direccte Nouvelle-Aquitaine ont initié une action relative à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, en partenariat avec la DDFE.

Pour ce faire, un courrier a été transmis mi-janvier aux entreprises de plus de 50 salariés pour lesquelles aucun accord ou plan d’action n’était enregistré afin de nous faire connaître leur situation au regard de leurs obligations de négociation en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Cette première démarche a favorisé le dépôt de nouveaux accords ou des déclarations d’intention.

Les accords et plans d’action ainsi recensés ont été analysés, pour en extraire les bonnes pratiques ou manquements. Les entreprises de plus de 50 salariés du département ont été conviées à participer à une restitution de ces travaux le lundi 8 octobre 2018 lors d’une manifestation co-organisée avec la déléguée aux droits des femmes de Lot-et-Garonne. Les organisations patronales, organisations syndicales, prescripteurs et chambres consulaires ont aussi été invités.

Outre le rappel de la réglementation, cette manifestation a aussi été l’occasion pour la déléguée départementale aux droits des femmes, de présenter quelques chiffres relatifs à l’égalité femmes-hommes et à une entreprise du département labellisée « Egalité et diversité », les Vignerons de Buzet, de partager son expérience.

42 entreprises (dont 23 n’ayant pas de plan d’action ou d’accord enregistré par nos services) étaient présentes.
Quelques chiffres :
Au 20 juin 2018, le département comptait 233 entreprises de plus de 50 salariés couvertes par 179 accords.
Sur les 179 accords attendus :

  • 89 accords étaient d’ores et déjà enregistrés par nos services ou nous ont été transmis suite au courrier de janvier 2018
  • 17 entreprises ont répondu être en cours de négociation
  • 73 accords étaient toujours attendus. 82% étaient juridiquement conformes (73 sur 89 analysés)

Les entreprises non couvertes par un accord ou plan d’action vont être destinataires du dépliant de synthèse élaborée pour l’occasion et sans retour de leur part dans un délai défini, seront destinataires d’une mise en demeure de l’IT de se mettre en conformité avec leur obligation

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics