Accueil > Entreprises, emploi, économie > Formation professionnelle > Titres Professionnels > De nouvelles certifications professionnelles du Ministère du (...)

De nouvelles certifications professionnelles du Ministère du Travail

| Publié le 20 novembre 2019 | Dernière mise à jour le 2 décembre 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Ce ne sont pas des titres professionnels mais des certifications inscrites au « Répertoire Spécifique ».
Alors que le Titre professionnel vise un métier, les certifications inscrites au « Répertoire Spécifique » visent des fonctions transverses ou des compétences professionnelles complémentaires d’un métier.

Actuellement ces certifications professionnelles du Ministère du Travail sont au nombre de deux :

  • la certification professionnelle relative aux compétences de Maître d’Apprentissage/ Tuteur (Article L.6112-4 du code du travail) ;
  • la certification professionnelle relative aux compétences acquises dans l’exercice d’un mandat de représentant du personnel ou d’un mandat syndical.(Article R.338-8 du code l’éducation).

la certification professionnelle relative aux compétences de Maître d’Apprentissage/ Tuteur (Article L.6112-4 du code du travail)

Cette certification s’articule autour de trois domaines de compétences :

  • « Accueillir et faciliter l’intégration de l’apprenti/alternant » ;
  • « Accompagner le développement des apprentissages et l’autonomie professionnelle » ;
  • « Participer à la transmission des savoir-faire et à l’évaluation des apprentissages ».

Un véritable atout pour les différents acteurs de l’alternance :
- pour les maîtres d’apprentissage/tuteurs, elle permet à la fois une meilleure reconnaissance de leurs compétences et une sécurisation de leur trajectoire professionnelle (acquisition et valorisation de compétences communes à d’autres fonctions permettant d’élargir leurs aires de mobilités) ;
- pour les branches professionnelles et les entreprises, elle permet de professionnaliser les salariés et d’encourager l’exercice de la fonction ;
- pour les apprentis/alternants, elle permet de mieux sécuriser leur parcours en leur faisant bénéficier d’un accompagnement de plus en plus tourné vers des standards de qualité.

Qui est concerné ?
Les personnes souhaitant se présenter aux sessions d’examen en vue de l’obtention de la certification doivent justifier soit :
- de l’accompagnement d’au moins un apprenti/alternant sur la durée totale de son parcours. La date de fin de l’accompagnement du dernier apprenti/alternant ne doit pas être antérieure de plus de cinq ans à la date de validation du dépôt de dossier d’inscription du candidat ;
- d’une formation de maître d’apprentissage/tuteur en lien avec le référentiel de compétences.

Vous êtes un particulier, vous souhaitez obtenir cette certification professionnelle.
Vous trouverez ci-joint, à titre indicatif, la liste, arrêtée au 30 octobre 2019, des centres agréés par la Préfete de région.(lien)
Un « Guide d’accompagnement du candidat à la certification » présente les objectifs et les attendus de cette certification.

Vous êtes un organisme, vous pouvez organiser les sessions de validation.
Il vous faut au préalable adresser une demande d’agrément spécifique sur l’imprimé-type suivant.

Un jury spécifique à cette certification
Les candidats sont évalués par un jury composé d’au moins deux membres habilités par la Direccte/UD, dont au moins un maître d’apprentissage/tuteur justifiant soit :
- d’une certification de maître d’apprentissage confirmé ;
- d’une certification de maître d’apprentissage/tuteur inscrite au répertoire spécifique (ex-inventaire) ;
- de l’accompagnement d’au moins trois apprentis/alternants sur la durée totale de leur parcours. La date de fin de l’accompagnement du dernier apprenti/alternant ne doit pas être antérieure de plus de deux ans à la date d’habilitation.

A noter qu’un professionnel, justifiant d’interventions régulières dans le conseil, la médiation, l’accompagnement, le management ou la formation, auprès d’un maître d’apprentissage/tuteur dans le cadre de ses missions, peut également faire partie du jury. Son expérience a minima d’un an (continue ou discontinue) doit se justifier au cours des cinq dernières années précédant la date d’habilitation.

A noter qu’une page dédiée est mise en ligne sur le site du ministère du travail.

la certification professionnelle relative aux compétences acquises dans l’exercice d’un mandat de représentant du personnel ou d’un mandat syndical.(Article R.338-8 du code l’éducation).

Qui est concerné ?
Toutes les personnes justifiant de l’exercice d’un mandat de représentant du personnel ou d’un mandat syndical au cours des cinq années précédant la session d’examen peuvent candidater à cette certification.

Comment est structurée la certification ?
La certification est structurée en six domaines de compétences transférables, rédigés à partir des compétences qui correspondent à l’exercice des mandats exercés en entreprise. Les domaines de compétences de cette certification sont dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP) :
‣ CCP « Encadrement et animation d’équipe » ;
‣ CCP « Gestion et traitement de l’information » ;
‣ CCP « Assistance dans la prise en charge de projet » ;
‣ CCP « Mise en œuvre d’un service de médiation sociale » ;
‣ CCP « Prospection et négociation commerciale » ;
‣ CCP « Suivi de dossier social d’entreprise ».

Vous êtes un particulier, vous souhaitez obtenir cette certification professionnelle.
Vous trouverez ci-joint, à titre indicatif, la liste, arrêtée au 01 juillet 2019, des centres Afpa agréés par la Préfete de région.
Un « Guide d’accompagnement du candidat à la certification » présente les objectifs et les attendus de cette analyse et de son exploitation.

Un jury spécifique à cette certification
Les candidats sont évalués par un jury composé de deux membres habilités par la Direccte/UD :
- Un juré déjà habilité pour un titre professionnel, dont un ou plusieurs CCP sont commun avec au moins un des six domaines de compétences de la présente certification ;
- Un membre issu d’une organisation syndicale représentative au niveau national ayant exercé un mandat de représentant du personnel ou un mandat syndical.

En savoir plus :
--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics