Accueil > Entreprises, emploi, économie > Accompagnement des entreprises > Développement des compétences > Compétences, transitions, pratiques : le défi de l’innovation

Compétences, transitions, pratiques : le défi de l’innovation

| Publié le 19 mars 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La 15ème université d’hiver de la formation professionnelle a permis à 900 participants d’échanger sur les enjeux et les pratiques dans le contexte actuel de la réforme.

La 15ème université d’hiver de la formation professionnelle a eu lieu à Biarritz du 31 janvier au 2 février 2018.

Organisée par Centre Inffo (association sous tutelle du ministère du travail, chargée de développer l’information sur la formation permanente) tous les deux ans depuis 1989, ces universités sont le rendez-vous des acteurs et des professionnels de la formation. C’est un lieu d’échanges sur les enjeux et les pratiques de l’orientation et de la formation professionnelle.

900 acteurs de la formation professionnelle étaient présents à cette université sous le haut patronage d’Emmanuel Macron.
Cette année le thème était « compétences, transition, pratiques : le défi de l’innovation ».

Trophées de l’innovation

Les premiers trophées de l’innovation en formation ont été organisés par le Copanef, le FPSPP et le Centre Inffo. L’objectif était de soutenir les porteurs de projets innovants et de valoriser des pratiques qui s’inscrivent dans le cadre des politiques de formation. Dans la catégorie innovation en formation en région, le lauréat a été la mission des offices de tourisme de la Nouvelle-Aquitaine qui a mis à disposition des acteurs du tourisme des moyens de production de contenus de formation à distance et en ligne.

Pourquoi transformer la formation professionnelle ?

La ministre du travail, Muriel Pénicaud était présente. Elle a rappelé « l’enjeu social et économique de la compétence, critique et vital pour notre société. »

Cette université d’hiver s’est inscrite dans le contexte actuel de transformation de la formation professionnelle. En effet, le gouvernement indique que 50% des emplois seront transformés dans les dix ans qui viennent, que 10 à 20 % seront créés, et qu’autant vont peut-être disparaitre. En transformant la formation professionnelle, le gouvernement veut permettre à la France de relever ce défi. Dans cette démarche, trois objectifs principaux sont visés :

  • Investir massivement dans la formation et les compétences, pour être collectivement capables d’impulser les changements de l’économie de la connaissance.
  • Donner à chacun la liberté de choisir son avenir professionnel et la capacité de construire son parcours.
  • Protéger les plus vulnérables contre le manque ou l’obsolescence rapide des compétences et vaincre ainsi le chômage de masse.
--

->Articles du même thème :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics